0Shares

La Cathédrale de Jérémie est un symbole pour la ville, à en juger sa position, son ancienneté et son importance. Ce monument est même considéré comme plus représentatif pour la commune que le pont Dumarsais Estimé, véritable porte d’entrée de la ville.

 

Situé au cœur de la ville, le porche de la Cathédrale de Jérémie est tourné vers la mer, le golfe de la Gonâve, et le parvis, ouvert sur la place Dumas, dans la même direction. En 1874, à la suite d’un incendie qui a détruit l’église paroissiale, il a été décidé en 1877 d’en construire une nouvelle. Ainsi, en 1879, un crédit de 30 000 gourdes a été voté par la Chambre des députés pour l’ouvrage. Les travaux ont pris fin en 1901, et l’église a été consacrée au roi Saint Louis de France. Le 20 avril 1972, l’église de Jérémie est consacrée cathédrale après la création du diocèse de Jérémie.

La Cathédrale de Jérémie partiellement détruite lors du seisme du 14 Aout ayant frappé le Sud d’Haiti – C.P Alfred Michner

En 2016, le cyclone Matthew a emporté le toit et la croix de cette bâtisse. Très vite réparée, la Cathédrale a encore une fois subi les terribles secousses du séisme du 14 aout 2021. Toiture complètement effondrée, le sommet cassé, les murs sérieusement fissurés. Sous réserve de l’inspection d’un expert, il est difficile d’imaginer la réparation du bâtiment.

Jérémie et tout le pays sont en train de faire le deuil d’un élément clé de son patrimoine architectural. Robustes contreforts, rosace rayonnant sur sa façade, murs peinturés bruyamment rouge, ses images resteront éternelles lorsqu’il faudra penser et même encore représenter Jérémie.

Photo de La Cathédrale de Jérémie partiellement détruite – C. P Alfred Michner

Faut-il rappeler que la Cathédrale de Jérémie n’est pas la seule victime des bâtiments catholiques du dernier séisme (14 aout 2021). Plus de 200 bâtiments sont touchés, selon les autorités catholiques.

Alfred Michner

0Shares